juin
22

CLEMENT DESALLE RESTE DANS LE TOP 5 MONDIAL

desalleteutschenthal09

Desalle reste dans le top 5 du mondial – 20 et 21 juin, GP d’Allemagne

Teutschenthal – L’équipe LS Motors-Honda, basé à Lier, confirmait une fois de plus sa bonne forme lors du GP
d’Allemagne de motocross à Teutschental. Clément Desalle, le fer de lance de l’équipe, se plaçait à deux reprises dans le
top, malgré des mauvais départs. Une 5ième et 6ième place dans les manches résultaient dans une 6ième place au
classement final du GP d’Allemagne. Au provisoire du mondial Clément reste cinquième à six points de Josh Coppins. Desalle
reste le meilleur Belge au sein du mondial MX1. C’était l’Italien Tony Cairoli qui remportait le GP d’Allemagne, devant Max Nagl
et Ken De Dycker.

Marnicq Bervoets, Manager Sportif : “Aujourd’hui les écarts étaient petits, comme c’est souvent le cas à Teutschenthal. Malheureusement il n’y avait qu’une seule trajectoire. Malgré ces départs mitiges Desalle fut l’auteur de deux bonnes courses. Sa récompense n’était malheureusement pas à l’hauteur de son effort. Une fois de plus il ratait le podium pour quelques points. Une pilule qui fut dur à avaler, surtout pour Clément qui a le rage de vaincre. Le duel avec Coppins et Philippaerts lors de l’arrivée de la deuxième manche était un peu risqué. Mais c’est mieux d’avoir un pilote comme Clément qui se donne à fond qu’un pilote qui ne fait rien. Dennis Verbruggen, notre pilote MX2, a aussi donné le meilleur de lui même. A deux reprises il était contraint de partir de la dernière position et surtout ici c’est un devoir hyper dur. Mais Verbruggen roulait fort et prouvait qu’il est en bonne condition. Elien (De Winter) est resté un peu dessous les attentes qu’on avait de lui. Mais bon, rétablir la confiance prends du temps. En tout cas sa deuxième course fut meilleure que celle de samedi..”

MX1 – Desalle continue de confirmer
Lors de la course de qualification de samedi le ‘MX Panda’ fut cinquième. Une bonne position de départ dont il ne pouvait
pas profiter le lendemain. En première manche Desalle ne se retrouvait pas parmi les dix premiers au premier virage. Dans le
deuxième départ aussi, Desalle n’était pas tout suite aux avant-postes. Desalle, le meilleur pilote privé du mondial MX1, allait
s’intégrer dans le deuxième groupe. Desalle allait chuter en essayant de passer Coppins sur la butte d’arrivée. A part un
poignet douloureux, le Carolo ne retenait aucune blessure de ce crash spectaculaire. Grace au performance de Clément,
Honda qui ne fut pas épargne à cause des pilotes blesses, se retrouve encore troisième au classement des constructeurs.
Le weekend prochain le meilleurs pilote du monde se retrouvent à Kegums (Lettonie) pour le dixième round du mondial MX1 et MX2.

Clément Desalle : ”Ce fut un weekend vraiment difficile! Malgré les modifications au circuit, passer un autre pilote y reste vraiment difficile. Je n’avais pas vraiment un bon départ en première manche. Mais à partir d’une douzième place je pouvais aisément remonter vers la sixième position. A la mi-course j’avais des problèmes avec mes lunettes. J’étais incapable de tirer un autre “film” sur l’écran de mes lunettes. Je devais laisser passer Philippaerts, mais au dernier tour je pouvais quand même surprendre Tanel Leok. La deuxième fut Presque une copie de la première. Une fois de plus mon départ fut mitige mais je pouvais revenir. J’étais juste derrière Philippaerts, mais juste avant l’arrivée c’était Coppins qui me passait. Vraiment bête, mais bon ça c’est typique pour un GP rate.”

Manche 1 : 1 Nagl (DUI-KTM), 2 Cairoli (ITA-Yamaha), 3 Coppins (NZ-Yamaha), 4 Philippaerts (I-Yamaha), 5 Clément Desalle (B-LS Motors-Honda), (FRAHonda), 6 T. Leok (EST-Yamaha), 7 De Dycker (B-Suzuki), 8 Vuillemin (FRA-Kawasaki), 9 Pichon (FRA-Honda), 10 Aranda (FRA-Kawasaki)/

Manche 2 : 1 Cairoli, 2 De Dycker, 3 Nagl, 4 Philippaerts 5 Coppins, 6 Clément Desalle (B-LS Motors-Honda), 7 Leok T., 8 Pichon, 9 A. Leok, 9 Pichon, 10 Bill

Classement final du GP d’Allemagne : 1 Cairoli 47, 2 Nagl 45, 3 De Dycker 36, 4 Philippaerts 36, 5 Coppins 36, 6 Clément Desalle (LS Motors-Honda) 31, 7 T. Leok 29, 9 A. Leok 21, 10 Vuillemin 20

Provisoire Mondial MX1 : 1 Cairoli 338, 2 Philippaerts 297, 3 Nagl 293, 4 Coppins 274, 5 Clément Desalle (LS Motors-Honda) 268, 6 De Dycker 264, 7 T. Leok 252, 8 Barragan 215, 9 A. Leok 139, 10 Vuillemin 137

MX2 – La persévérance de Dennis Verbruggen
Un abandon dans la course qualificative était la raison pour laquelle Dennis se trouvait en 38ième position derrière la grille de
départ. Parti d’une position “impossible” Crusty allait réaliser deux remontes impressionnantes. En MX2 personne ne remontait
si beaucoup de places que le pilote LS Motors-Honda. Le GP fut gagné par le prodige allemand (15 ans) Ken Roczen. Les français Frossard et Muquin furent deuxième et troisième. Au classement provisoire du mondial MX2 Dennis est maintenant
21ième à points égaux avec Vongsana.

Dennis Verbruggen : “Dans la qualification du samedi j’étais un peu trop fougueux. Ce qui résultait en deux chutes dans l’espace d’un tour. Vu qu’on m’avait déjà double au deuxième tour, j’abandonnais la course qualificative enfin de me pouvoir concentrer sur les manches de dimanche. Avec une 38ième place, ma position derrière la grille était loin de l’idéale. Je savais qu’il n’y avait qu’une remède: me donner à fond. Je me suis battu pour chaque place et finalement j’étais 13ième et 12ième. J’ai vraiment tout donné et après la course j’étais complètement épuisé. Néanmoins, je suis très content, physiquement je suis très proche de ma meilleure forme et mon pilotage était bien aussi. Je me pouvais bien concentrer, ce qui faisait que j’ai
commis très peu d’erreurs.

WMX – GP d’Allemagne moyen pour Elien De Winter
Le GP d’Allemagne est depuis quelques ans l’épreuve phare du mondial MX Féminin. Cette fois le public allemand avait tout
raison pour célébrer un podium entièrement allemande avec Laier, Papenmeier et Franke. La pilote LS Motors-Honda, Elien De
Winter, n’était pas vraiment compétitive en l’ancien Allemagne de l’Est. Une 12ième et 10ième place lors des manches
résultaient dans une 12ième place au classement général. Au sein du classement provisoire du mondial féminin Elien a perdu
une position. Elle se trouve alors neuvième à sept points de l’hollandaise Marielle De Mol. La ‘leading lady” du MX Belge va se
concentrer sur ses études de kiné, mais sera à nouveau au rendez-vous, ici deux semaines à Uddevalla pour le sixième round
du mondial féminin.

Elien De Winter : “Lors des essais tout allait bien. Même si je ne pouvais réaliser un tour rapide complète lors des essais, je me qualifiait quand même en 10ième position. La compétition fut serrée avec l’écart d’une seconde entre la sixième et moi. La première manche était mauvaise. J’avais un mauvais départ, ma réaction était trop lente et je ne pouvais pas trouver mon rythme. En deuxième manche ça marchait un peu mieux. Je n’avais pas le meilleur départ, mais je pouvais quand même me placer cinquième au premier virage. Après j’ai du concéder des places mais mon pilotage allait mieux.”

(LS Motors-Honda, photo : CDS)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.