mai
27

INTERVIEW : MARC DE REUVER

Après une saison 2007 catastrophique, Marc De Reuver est de retour aux avant-postes cette saison. Le Hollandais volant évolue comme un poisson dans l’eau au sein de la structure Honda Martin et ça se sent au niveau des résultats. Nous l’avons rencontré après sa première victoire de l’année au GP d’Italie.

DEREUVERPortraitMantova08.jpg

1ERMX : Marc, ce passage au rouge semble te réussir à merveille !

MARC DE REUVER : Tu l’as dit ! Il règne une ambiance géniale dans le team, la moto est au top, je n’ai pas de pression… Tout ce qu’il me faut pour envisager sereinement une bonne saison de GP.

1ERMX : Tu veux dire que ce n’était pas le cas chez Yamaha Rinaldi l’an passé ?

MARC DE REUVER : Exactement, et je n’ai pas peur de le dire. La saison dernière, j’ai ouvert ma gueule dès les premiers GP pour me plaindre de la moto. Je ne me sentais pas à l’aise dessus et comme personne ne m’écoutait, ça m’a vite dégoûté… Les mauvais résultats se sont enchaînés et au fur et à mesure que la saison avançait, je n’avais plus du tout envie de rouler.

1ERMX : Il paraît que tu as même pensé mettre un terme à ta carrière ?

MARC DE REUVER : Ouais, je ne prenais plus aucun plaisir et dans ces cas-là, ça ne sert à rien d’insister. Ce qui me fout les glandes, c’est qu’avec le recul, tu t’aperçois que tous les pilotes Yam se sont plaint de l’YZF 450. De Langston à Reed en passant par Josh (Coppins) ou même Cairoli, personne n’était satisfait de ce modèle et il a fallu attendre la version 2008 pour que tout rentre dans l’ordre… Mais moi, ça, je l’avais dit depuis le début ! Seulement, ça n’avait pas plu.

1ERMX : Aujourd’hui, tout ça, c’est de l’histoire ancienne…

MARC DE REUVER : Oui, je suis à nouveau très motivé. Je n’ai pas eu besoin de tester beaucoup pour me faire une Honda qui convienne parfaitement à mon pilotage. La moto d’origine est déjà au top, elle vire bien, elle est maniable, c’est la machine qu’il fallait pour que mon pilotage s’exprime à 100 %. Je n’aime pas forcer sur une moto et là, c’est trop bon.

DEREUVERActionMantovaCaprin08.jpg

1ERMX : Le motocross, ça représente quoi pour toi au juste ?

MARC DE REUVER : C’est ce que je fais de mieux, mais ça doit avant tout rester un plaisir. Je veux bien être sérieux, mais il ne faut pas qu’on me prenne la tête. Cette année, avec les Italiens, c’est parfait.

1ERMX : On peut donc te considérer comme l’un des candidats potentiels au titre de champion du monde ?

MARC DE REUVER : Je pense être capable de jouer la gagne, en effet. Depuis l’ouverture du championnat, j’ai réussi à rester plutôt régulier et si la fédération ne m’avait pas pénalisé en Espagne pour une raison bidon, je serais encore mieux classé (Marc est actuellement 7e du provisoire). Je n’ai toujours pas compris pourquoi on m’a rétrogradé en première manche à Bellpuig. Je n’ai pas triché et mon placement sur la grille ne m’a pas favorisé le moins du monde, mais bref, c’est comme ça… Là, je viens de remporter l’épreuve de Mantova et si certains croient que c’est parce que le circuit était sablonneux, je me marre… Lierop, Lommel, ça c’est du sable ! J’attends ces courses avec impatience, car là-bas, j’en connais qui vont souffrir (rires) !

1ERMX : Bonne chance alors !

MARC DE REUVER : Merci, car jusqu’ici, il m’en a toujours manqué pour rester au top toute une saison…

(Interview réalisée par Chris CAPRIN pour PREMIERMOTOCROSS.Com, Photo : Chris CAPRIN sous CopyRight : PREMIERMOTOCROSS.Com Reproduction Interdite)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.