jan
11

DAKAR ANNULÉ : GILLES PICARD (MITSUBISHI) & PIERRE-YVES GAUDILLAT (CAN-AM) RÉAGISSENT..!

GaudillatPYPortraitRace08.jpg

PREMIERMOTOCROSS : Pierre-Yves, je suppose que tu dois être très déçu par cette annulation, Toi qui t’étais, comme beaucoup d’autres, énormément impliqué dans la préparation de ce Rallye majeur..?

PIERRE-YVES GAUDILLAT : Ma réaction si tu veux, c’est que d’un côté on se dit qu’ils ont eu raison de faire ça et d’un autre côté on pense avec plusieurs autres Organisateurs qu’ils auraient pu nous faire passer par l’extérieur de la Mauritanie..

PREMIERMOTOCROSS : Par l’ouest..

PIERRE-YVES GAUDILLAT : Oui ça c’est clair.. Bon ils ne l’ont pas fait, ils ont fait ce choix-là, maintenant ce qui est évident c’est qu’ils sont en train de sinistrer une profession, dans le sens où il y a plein de gens dans les petits Teams et les Privés qui ne s’en remettront pas.. Suivant le niveau d’investissement de chacun bien sûr, mais on connaît des personnes qui vont automatiquement mettre la clef sous la porte parce qu’ils ont un business plan qui est prévu sur 2 ou 3 ans par rapport à des investissements, le Dakar c’est « le » gros morceau de leur année en terme de rentrées financières par rapport au nombre d’assistances qu’ils peuvent vendre et la marge qu’ils font dessus, les mecs ont déjà commencé l’année ultras déficitaires..

PREMIERMOTOCROSS : Est-il vraiment cohérent lorsqu’on est gérant de société, de ne tabler son chiffre d ‘affaires annuel uniquement que sur une seule Course..??

GaudillatPYActionCanAm08.jpg

PIERRE-YVES GAUDILLAT : Certains n’ont pas les clients pour faire autre chose, ils passent 7-8 mois de leur année à préparer des voitures ou des camions, et ils n’ont donc pas forcément en face les clients pour faire un Tunisie ou un Maroc ou encore une Coupe du monde complète.. Pour certaines petites structures, faire le Dakar dans de bonnes conditions avec 2 ou 3 clients bouclés comme, il faut c’est suffisant, parfois pour un Préparateur de taille moyenne il est plus rentable d’avoir moins de clients afin de payer moins de charges et de mieux s’en occuper, en vivant mieux..

PREMIERMOTOCROSS : Pour revenir à la chronologie des évènements, deux jours avant le départ, décider de tout stopper, était-ce judicieux..?

PIERRE-YVES GAUDILLAT : C’est même pas 2 jours avant le départ, moi le matin du 4 janvier à 12 h j’ai ma copine qui m’appelle parce que évidemment on est du métier.. Donc moi à ce moment précis je suis au courant que l’histoire ,elle est pliée.. Quad passé au contrôle technique, brassard mis, tout est ranger, il ne reste que quelques véhicules à passer au CT le 4/01 puisque ce jour-là le soir nous devons avoir un briefing général de l’Organisation pour le départ le lendemain qui est à 6 h, donc tu imagines bien qu’on est déjà tous en Course..

PREMIERMOTOCROSS : La « Vérité vraie » sur les tenants et les aboutisssants de cette histoire, penses-tu qu’on l’aura un jour..??

PIERRE-YVES GAUDILLAT : je ne sais pas si la Vérité on l’aura réellement, ce qui est clair c’est qu’il y a des déclarations du Quai d’Orsay qui déconseillent « fortement » la présence française sur une partie de la Mauritanie, qui nous indiquent avoir reçu des menaces avérées d’Al Qaïda pas uniquement sur la Mauritanie mais sur le Rallye en général.. C’est là où ça devient compliqué parce que tu as 30 % de Participants qui sont français, ça veut dire que tu as 70 % de personnes qui ne sont pas concernées par des problèmes géopolitiques liés à la France..

PREMIERMOTOCROSS : Oui mais les terroristes font rarement dans le « détail » au niveau nationalités des victimes de leurs attentats..

PIERRE-YVES GAUDILLAT : Effectivement, là c’était les intérêts français qui étaient visés au travers de cet Événement médiatique mais nous on pense en tant que Participants qu’il y avait sans doute quelques solutions intermédiaires surtout quand tu as eu une « alerte » 15 jours auparavant.. Il n’y a même pas eu de « Plan B’ », on nous a mis devant le fait accompli à 12h le 04/01..

PREMIERMOTOCROSS : Aujourd’hui 8 janvier à 16 h (jour de l’InTerView*..) comment cela se passe pour toi..?

PIERRE-YVES GAUDILLAT : Le futur, le devenir de tout ça aujourd’hui va dépendre d’une décision collégiale des Partenaires et pas uniquement par CAN-AM sur ce qu’on va faire.. Moi, à ce jour je ne suis pas sûr de repartir sur une Opération qu’elle quelle soit..

PREMIERMOTOCROSS : Si Europe de l’Est, si Amérique du sud..??

PIERRE-YVES GAUDILLAT : Sincèrement cela ne m’intéresse pas.. De mon côté ma Carrière sportive ,elle est derrière moi, il me manquait un maillon pour être un sportif comblé dans le domaine du Quad, aller faire le plus gros Rallye Raid au monde et aller à Dakar, et déjà rien que ce symbole-là est mort.. Peut-être que le Tunisie va m’intéresser d’un point de vue sportif.. On est en tous ca aujourd’hui en train de se rendre compte de la Puissance économique de ce Rallye, tant en france qu’en Afrique.. Pour finir, de mon côté si je fais le bilan , moi Pierre-Yves GAUDILLAT, ça va me coûter 20 000 Euros, c’est beaucoup d’argent pour quelqu’un en « perso »..

PicardGMitsu08.jpg

PREMIERMOTOCROSS : Annulation du Dakar avec un timing de « crise » qui a pris tout le monde au dépourvu, quel est ton sentiment sur tout ça..?

GILLES PICARD : C’est une décision juste dans la mesure où il y avait un risque, comme on prend déjà assez de risques pour gagner des Courses, ce n’était pas la peine d’en prendre plus en risquant de se prendre un kamikaze dans la tronche..

PREMIERMOTOCROSS : Le timing de l’annonce est cohérent pour Toi..?

GILLES PICARD : Est-ce qu’ils avaient le choix..? Non je ne le crois pas, ils ont essayé de retarder au maximum afin d’être certains que ce n’était pas possible d’assurer une sécurité si tu veux, maintenant je ne suis pas dans les infos du Quai d’Orsay de la DGSE.. Je pense que s’ils ont pris cette décision c’est que c’était la bonne et nous Mitsubishi en tous cas, on la respecte.. J’étais déjà chez Citroën à l’époque quand il y a un des chauffeurs du camion d’assistance qui s’est fait tirer une balle dans la tête, quand tu es intime, que tu pars et que tu reviens et qu’il en manque un ou deux surtout dans ces conditions, ce n’est pas possible..

PREMIERMOTOCROSS : Pour les Privés cela va être dur avec par exemple tous leurs frais de préparation à régler..

GILLES PICARD : Effectivement, ASO rembourse les engagements ce qui est déjà pas mal, maintenant les frais de préparation, les Motos ils les ont, elles sont neuves donc ce n’est pas du 100% perdu..

PREMIERMOTOCROSS : On parle de sociétés qui vont fermer..

PicardGPortraitFull.jpg

GILLES PICARD : On sait très bien que cela a des répercutions graves à des tas de niveaux, maintenant c’est pas pour ça qu’il fallait y aller, sachant qu’on nous attendait armé.. Il vaut mieux ça qu’être mort..

PREMIERMOTOCROSS : Est-ce que l’option du passage à l’ouest de l’Afrique a vraiment été approfondie..?

GILLES PICARD : Ca il faut demander à ASO.. Il y avait aussi des problèmes semble-t-il dans le sud du Maroc, du côté de la frontière de l’ex-Sahara, une cinquantaine de fanatiques nous attendaient déjà dans ce secteur et comme il n’y a pas d’autre moyen de la passer à d’autres endroits la frontière, c’était déjà compliqué.. Nous aussi nous sommes très déçus, Mitsubishi perd de l’argent, ok c’est moins grave parce que c’est un grand Groupe, mais si tu prends un peu de recul tu te dis qu’on fait du Sport, on ne fait ni de la politique ni autre chose, tu te rends compte c’était mon 24 Ème Dakar, tu ne crois pas que ça me fait bizarre de passer le mois de janvier à la maison, cela fait 23 ans que cela ne m’est pas arrivé.. Je suis complètement déboussolé, je ne croyais pas à cette décision lorsqu’ils l’ont annoncé, mais premièrement on a pas le choix, et deuxièmement si tu réfléchis lorsque tu es Organisateur, tu ne prends pas le risque d’emmener 550 véhicules avec 3500 personnes, c’est une super responsabilité.. Malheureusement l’Afrique c’est un pays fabuleux avec des gens supers et nous ce qui nous fait le plus mal, c’est que les gens qui nous attendaient là-bas pour nous recevoir du simple spectateur à l’officiel, seront très déçus par cette annulation..

PREMIERMOTOCROSS : Quelle que soit la future destination du Dakar, tu y seras..?

GILLES PICARD : Oui oui j’y serai..

(CopyRight Exclusif : www.PREMIERMOTOCROSS.Com, Reproduction Interdite Sans Accord Préalable.., Crédits Photos : Pierre-Yves Gaudillat & Mitsubishi / Valeo Sport..)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.